Le Blog

Comment choisir son huile ?

Je pense que vous le savez, mais toutes les huiles ne se valent pas ! C’est sûr, ce n’est plus un secret pour personne. Tout le monde sait que l’huile achetée chez X de la marque Y n’est pas du tout pareil que l’huile achetée chez B de la marque R. Savez-vous ce qui les différencie et ce qui fait qu’une huile est meilleure qu’une autre ? Voyons ensemble comment choisir son huile de bonne qualité.

Car oui, comme pour tout, il y a des critères à savoir et à respecter afin d’obtenir le summum au niveau gustatif, olfactif, santé et écologique !

(Et oui, on ne vous lâche pas, vous verrez au fur et à mesure des articles que tout est lié et qu’en agissant sur un aspect, on agit sur les autres ! )

Pour choisir son huile, il faut avoir plusieurs éléments à respecter qui sont la qualité concernant l’emballage, la qualité des ingrédients et la façon d’extraction.

Qualité Biologique (Bio)

Si vous nous suivez, vous devez le savoir maintenant, la qualité Biologique est le minimum qu’on recommande. Car oui, les pesticides, fongicides, herbicides, insecticides ou encore des parasiticides, ne sont pas nos amis (et au passage, non plus ceux de la Terre !).

Quand je dis le minimum, c’est que bien entendu, il existe d’autres labels et d’autres façon de cultiver ayant des normes plus poussées et respectant le sol (label Demeter, la permaculture, l’agrofloresterie, la cultivation sur sol vivant). Car oui, le Bio c’est bien, mais on peut aller plus loin, et tous les labels bio ne se valent pas. Pour ce délicieux sujet, ce sera pour une prochaine fois !

L’origine des ingrédients

Savoir d’où viennent les produits que nous mangeons est très important, car ils indiquent la qualité de ce que vous mangez. Bien qu’il ne faut pas mettre tous les producteurs d’un pays dans le même panier, ce qui est vendu en grande surface, à de très grandes chances d’avoir été cultivé de la même façon et donc d’avoir un goût, un parfum et une qualité nutritionnelle moyen, se rapprochant même à nulle pour certains produits.

Si on prend l’exemple des olives, pour rester dans notre thème des huiles, regardez sur l’étiquette l’origine exacte. Le mot Europe est trop vague et ne vous donne pas d’information précise du pays ni même de la région. Vos olives peuvent donc venir de différents pays et être mélangés ensemble afin que le rendu final soit « suffisant ».

Donc, plus vous privilégierez des produits cultivés plus proche de chez vous, plus le transport est court. Ce qui aura comme bénéfice d’avoir, généralement, des produits cultivés à maturité et moins de pollutions due aux transport. Des produits qui ont donc plus de goût, plus de parfums et plus de qualités nutritionnelles. Au contraire, une huile d’olive dont les olives ont été cultivées au Chili, extraite au Sud de la France et conditionné dans le Nord de la France, n’aura pas les mêmes bénéfices.

Bouteille en Verre

Le contenant dans lequel les aliments sont stockés à un grand impact sur le produit en lui-même.

Les 3 grands récipients que l’on peut trouver sont : des bouteilles en plastique, des bidons en métal ou des bouteilles en verre.

Parmi ces 3, un seul évite toute transmission de particules dangereuses pour la santé, et ce dernier est le verre.

Les 2 autres emballages sont responsables, soit à cause de la chaleur soit à cause de l’acidité de l’huile, d’un transfère de molécules chimiques, qui sont pour la plus part, des perturbateurs endocriniens.

Je sais que les bouteilles en verre ont 2 inconvénients majeurs qui sont le poids et la casse si la bouteille venait à tomber au sol, et je sais que vous y avez sûrement pensé.

Et ma question est : est-ce que les inconvénients qu’a le verre, sont-ils si importants par rapport à l’impact néfaste qu’on les autres emballages ont sur votre santé ?

Bouteille foncée

Nous venons de le voir, une bouteille en verre est très importante. Vient s’ajouter la couleur du verre qui a aussi son importance.

Non, je vous rassure, qu’elle soit brune ou vert foncé cela n’importe peut. Ce que je veux dire, c’est que la bouteille doit être opaque, donc foncée. Ceci permettra de diminuer l’oxydation et la détérioration des micro-nutriments, du goût et de l’odeur.

L’opacité de la bouteille permet à l’huile d’être protégée des rayons de la lumière du soleil et des autres sources lumineuses ( luminaires des rayons des magasins).

Première pression à froid

Dernier élément à prendre en compte pour le choix de votre huile, est sa façon d’extraction. Privilégiez une huile extraite de première pression qui permet d’extraire l’huile par pression grâce à une presse hydraulique, ou centrifugation, au lieu d’être chauffée.

Ce point est important pour garder un maximum des nutriments et des bienfaits de l’huile.


Résumé pour choisir son huile de qualité

Si on fait un rapide résumé des points qu’on a vu plus haut. Pour choisir une huile de qualité, il faut regarder qu’elle soit au minimum de qualité Biologique et que le lieu de cultivation – la provenance – doit être la plus proche du lieu d’achat. On a vu également qu’elle doit être dans un contenant en verre et ce dernier doit être opaque. Pour finir, la mention « 1ère pression à froid » doit être mentionnée.

Voilà maintenant vous savez les points principaux pour choisir votre huile ; que ce soit une huile d’olive, une huile de noisette, une huile de chanvre ou encore une huile de colza !

Si vous avez aimé l’article et que vous pensez que ça pourrait intéresser quelqu’un de votre entourage, partagez l’article !

Belle journée et à bientôt !

Alessia

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code